Fondation Mohammed VI-ISESCO : Nouveau programme pour l’Environnement – WORLD MEDIAS EVENT
ActualitésPolitique

Fondation Mohammed VI-ISESCO : Nouveau programme pour l’Environnement

117vues

En présence de sa Présidente, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a signé, le 25 octobre 2017 à Rabat, en marge de la 7ème Conférence Islamique des Ministres de l’Environnement (CIME), un programme de coopération avec l’Isesco pour les années 2018 et 2019. Le programme mis en œuvre pour ces années veut donner une nouvelle impulsion à la coopération entre les deux organismes.

L’ISESCO accompagnera la Fondation dans l’ensemble des pays où elle intervient, pour le partage de son expertise en gestion du littoral, en qualité de l’air et en éducation au Développement Durable, avec notamment ses programmes Eco-Ecoles et Jeunes Reporters pour l’Environnement; et pour le partage aussi  de ses bonnes pratiques, le développement d’outils pédagogiques, la formation des formateurs et des jeunes journalistes pour l’environnement et la mise à disposition de son réseau d’experts environnementaux et de son réseau associatif.

En 2017, ce partenariat a permis l’organisation de trois séminaires de formation et de sensibilisation. Le premier s’est tenu à Casablanca, en mai, pour la formation des jeunes journalistes en e-learning, le second à Amman (Jordanie), en juillet, autour du tourisme responsable et le dernier à Dakar, en septembre, pour les outils pédagogiques au service de l’Education au Développement Durable.

L’ISESCO (Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture) est partenaire de la Fondation pour l’éducation au développement durable depuis 2007.

En dix ans de collaboration fructueuse, matérialisée par deux conventions signées en 2007 et 2013, la Fondation et l’ISESCO ont œuvré à la sensibilisation des éducateurs dans le domaine de la protection de l’environnement, à la gestion intégrée des ressources en eau en faveur des ONGS et des institutionnels, au renforcement du rôle de la société civile dans le développement d’un tourisme responsable et à la formation des journalistes africains en matière des changements climatiques

Leave a Response