Ode à l’infidélité écrit par un homme – WORLD MEDIAS EVENT
CouplesLifestyle

Ode à l’infidélité écrit par un homme

78vues

Pris dans un groupe
Écris par un homme

Après avoir lu les nombreux témoignages des ANO, et surtout les commentaires des femmes quand il s’agit de l’infidélité de l’homme au sein du mariage. Mesdames je voulais vous dire MERCI.
Oui…
MERCI de ne plus fouiller dans nos téléphones. On continuera de draguer sur les réseaux sociaux et de garder des photos coquines de nos petites chéries…

MERCI de vous taire, de vous mettre en petite tenue, de nous préparer de bons petits plats et de nous faire l’amour comme une star du X quand vous découvrez qu’on a une aventure, sous prétexte que ca va remettre du piment. On continuera de chercher des sensations fortes dehors…

MERCI de nous pardonner, soi disant parce que tous les hommes sont infidèles. On continuera d’entretenir nos petites fraîchnies et de faire des enfants hors mariage et de vous donner donner 2 ou 3 MST en passant…

MERCI de revenir à la maison quand on vous a chassé, parce que vous avez découvert nos écarts à l’extérieur et que vos remarques ne nous ont pas plu. On continuera de mettre vos bagages devant la porte et de revenir vous chercher quand le ménage ne sera plus fait…

MERCI de lutter pour ne pas que l’autre prenne votre place à cause de petit confort qu’on vous donne. On continuera de marier des femmes qui ne gagnent rien ou moins que nous, vu qu’apparemment ce sont elles qui acceptent la concurrence le mieux…

MERCI en tout cas d’avoir oublié votre dignité et votre fierté d’être humain, à cause de mariage. On continuera de vous baffouer…

Un dernier MERCI à Dieu d’avoir permis que j’ai un peu, pour pouvoir offrir tout le confort à ma fille et faire en sorte qu’elle soit indépendante financièrement, pour ne pas avoir à se mettre en string et se comporter comme si c’était de sa faute le jour ou elle découvre que Mr l’a trompé. Meme s’il est milliardaire c’est lui qui finira en caleçon devant la porte…
yako et courage à vous!

Leave a Response